Témoignages de mamans

Isabelle, maman de Valentin né en 2000

Voici mon histoire .
Pour mon aînée Lucie nous avons galère comme des fous pour pouvoir au bout de 7 fiv serrer Lucie contre nous . En plus lors du 7e mois de grossesse nous avons eu une grande frayeur suite a un problème de liquide un peu trop important entourant le cerveau … A croire que le destin me préparait un peu a l arrivée 2 ans plus tard de Valentin .. …
Pour ma 2eme petite puce 1ere fiv et Valentin décide d arriver . Le bonheur quoi . Première écho , l’echographiste me fait revenir 5 jours plus tard car il trouve la nuque un peu épaisse . Mais après le 2e contrôle elle me dit que je ne dois me faire aucun soucis … Et puis quelques mois plus tard …. la 2e écho et la , ce n était pas le même echographiste et …. elle était très pressée et m a fait cette écho un peu pardessus la jambe … Ma gyneco qui avait était venu avec moi est même sorti de la salle tellement l echographiste a été désagréable … Mais bon pour elle ras …Et puis aucun signe pour les autres écho suivantes.
Je dois aussi vous dire que l analyse des marqueurs me donnait une chance sur …….. 3500 … d avoir un enfant trisomique … Alors …
Et puis le 10 avril je me retrouve a la maternité avec un début de travail assez long mais bon .Remy arrive juste pour l expulsion . Enfin un suoer accouchement et sans césarienne comme cela avait été le cas pour Lucie . Quant Val. est arrive je n avais jamais vu de bébé aussi beau : il l est d ailleurs toujours . On l emmène ds la pièce pour les premiers soins et la on me dit que les sondes nasales ne marche pas et qu il faut l emmener ds une autre pièce ( la clinique venait d être refaite a neuf qq mois plus tôt .

Et puis qq instant après une sage femme entre et demande a la cantonade” ou est la feuille d amniocentèse “… La je ris en disant qu il n y avait qu une chance sur 3500 d avoir un enfant trisomique . Et puis le temps commençait a être long , on me disait que tout allait bien que le bébé était en bonne santé . Et puis le pédiatre est arrive et nous a annonce ( j étais toujours en salle de travail ) que Val. était peut être trisomique a 80 % .Un choc incroyable , le monde s écroulait . Mais j ai quand même demande au pédiatre de me confirmer son diagnostic et je lui ai demande dez me dire clairement s il l était ou pas et sa réponse a été qu il fallait attendre le caryotype …Et il est reparti …Ce qui a été super , c est que j avais bien sympathise avec les sages femmes et lorsque j ai demande a une de celle ci de me donner son avis , elle m a dit clairement qu elle l avait vu tt de suite et que Val. était donc trisomique . Et cette parole m a soulage je ne sais pourquoi mais je crois que c est a partir de ce moment la que j ai accepte la trisomie de mon fils .
Ce qui était par contre assez terrible pour moi c est que je savais que Remy ne voulait pas d enfant handicape .Par contre et tout de suite je savais qu il était hors de question qu on me parle d abandon mais je savais ce que ressentais Remy était complètement différent . C est ça qui a été le plus terrible pour moi . Je culpabilisais d une manière incroyablement forte pour mon mari et tte ma famille … Mais je sais que tout de suite j ai reconnu Valentin comme mon fils même s il était différent .
Et pour finir ce bébé a été accueilli par ma famille et mes amis comme tout bébé qui vient au monde mais si le choc a été grand pour tous et toutes …
Et puis ma grande histoire d amour continu avec mon fils qui a maintenant 7 mois . Je l aime d une manière incroyablement forte . Je l emmène partout et tant pis pour le regard des autres . Je fait le maximum pour qu il soit heureux et ma plus grande récompense c est justement qu il est profondément heureux et que de ce fait il fait craquer tout le monde .
Voila ma vie a c est vrai change mais je ne changerai rien dans ma vie aujourd hui . J espère que vous vivez la même chose que moi en ce moment ( même si je sais qu il va y avoir énormément de choses difficiles a surmonter …) Bisous a tout vos enfants …


Isabelle maman de Lucie et de Valentin